" Emotions "

 

Sentir l’émotion irréversible

Une douleur vive quand la cible

Est ton âme qui s’éteint

Dans les cendres et les débris d’une vie,

Qui n’en finissait pas d’exister.

Décrire l’émotion intangible

Au sortir de la  nuit

Du corps secoué qui sur son sort gît

Eparpillés dans le fracas

Et les grondements des mots

De ce qui n’est plus

Que la mémoire d’un mal être,

De la poussière qui s’évente

De souvenirs anciens entassés

Qui attestent de ce monde

Dans lequel tu avais échoué

Qui te quitte désormais

Pour cet ailleurs…meilleur

Visible en rêve jusqu’alors

Te voici rendu… autre,

Le néant est doux comme le vent

Dans son sillage tu es fragments

Insensible aux tourments

Tu le sais, mais ne le dira pas n’est ce pas ?

Dans ce nouvel espace sans terre ni ciel

Où le libre cours est intemporel

Le cœur te manque déjà…

 

*§*

 

 



 

Basquiat

 

 " Un hiver sans nom "

 

*§*

 

Je pensais  lui avoir tout dit

Puis dans un second souffle

Me vint l'envie

De tirer le diable par la queue

Lui faire dire , lui ôter le nœud

Qui obstruait ses cordes vocales

Qu'il s'asseye à ma table

Qu'enfin pour son bien ,

Pour le mien

Il me dévoile son mal,

Car après tout, peut être

Souffrions nous du même mal-être.

S'en suivit une nuit blanche

Où le rouge et le noir

S'absorbaient tour à tour,

Lui lançant ses flammes

Moi proclamant, provocant,

Etendant mon étendard  noir

Lui rusant , brûlant tout.

Au petit matin,

Au sortir d'une longue nuit

A s'être  tout dit

J'en avais fini avec lui.

Je saluai mon miroir

Rasé de frais et de près,

Sans m'être coupé.

Je sortis prendre mon premier bol d'air

D'un hiver sans nom

Mais ô combien vivifiant

*§*