" Nouveau "

 

LIVRES A DECOUVRIR 

 

 

  " Mes ouvrages poésie "

Imprégnez- vous de la couleur des mots!

 

 Cliquez sur chaque couverture

 

Ce recueil constitue un florilège de poèmes dédié à nos amours, je n’aurais pas pu faire moins pour éclairer le cœur et l’esprit, ces deux protagonistes qui régissent selon l’humeur, nos sens et nos élans, des plus audacieux aux plus intimes. « A nos amours » les plus fous, les plus tristes aux plus joyeux ou aux moins accessibles d’entre eux est un hommage à toutes celles et tous ceux qui Aiment. 

 http://www.thebookedition.com/fr/a-nos-amours-p-57989.html?token=%c571a4b9bb605a

Couverture 6

 

http://www.thebookedition.com/fr/a-nos-amours-p-57989.html?token=%c571a4b9bb605a

Extrait du livre

" Dors, amour dors "

La musique s'est tue
Sur la ville l'heure suspendue
Se mue entre terre et ciel
Ce n'est ni la nuit, ce n'est ni le jour
La fleur s'ouvrira aux délices de la rosée
Le papillon de nuit se couchera à l'aube
Dors amour, dors
Rien dans ce silence de forêt
Ne distingue le chien du loup
L'agneau peut douter
Même avoir peur
Tout dans ce silence de falaise
Résonne comme une éternité
L'espace d'un songe libéré
Dors amour, dors
Tes seins, de s'être tant de fois tendus
Se reposent de mes caresses incessantes
Tes lèvres portent les traces de morsures
Que je n'ai pas évitées....
Ce n'est ni la nuit, ce n'est ni le jour
Une pluie en clapotis de mots
Frappe soudain mon esprit
Et me murmure à l'oreille
Le mystère d'une nuit qui sommeille
De ses voies clandestines
Qui avancent …. Irrésistiblement
Vers l'aube qui attend
Patiemment son heure
Dors amour, dors 

 

 

Pierrot 3

 

Zigzags et Détours - TheBookEdition

En vous conviant à lire mes pensées lunaires, j'ai conscience de vous emmener sur ma planète, celle où mon esprit par trop terrien aime à se ressourcer, trouver plénitude.Vous remarquerez chemin faisant que les thèmes abordés sont universels, nous parlent de près, même lorsqu’ils ne nous touchent que de loin ; l’humain, le regard sur lui-même, ses aspirations, sa quête infatigable d’un plus loin, d’un meilleur pour tous et la richesse du moment partagé en sont des ingrédients de base.        

Vous recevoir chez moi, c’est être ensemble autour d’une table, d’un verre, la convivialité et la chaleur sont de mise. J’espère vous avoir suffisamment ouvert l’appétit et donné l’envie de franchir la porte pour mieux se connaître.

 http://www.thebookedition.com

Extrait du livre :

 " Mon bateau ivre à moi "

 

 J’ai rêvé d’une croisière sans mer

Sur un bateau stupidement ensablé

Peut-on être plus près de la jetée ?

Être par les flots ainsi rejeté ?

Sur le pont j’entends, on joue Wagner

 

Sur des canaux sans eaux je vais voguant

Sachant pas même où le rêve m’entraine

Est-ce un choix délibéré du capitaine

S’égarer sans même actionner la sirène

Me voici sans voile, face au vent pourtant

 

I have a dream dit la prière de Martin

Loin d’être pêcheur, il rêvé d’un voyage

Qui tarde encore, espère… prend de l’âge

Le vent  souffle plus fort sur le rivage

La sirène hurle, mais je n’entends rien

 

Mon bateau s’enlise, sombre, je me vois 

A chaque  marée qui s’éloigne

Un corps épuisé vidé et sans poigne,

Lavé par les embruns ma vie se soigne.

Cœur chaviré inlassablement je chois

 

Dans les méandres, voyage sans nom

J’ai jeté l’ancre en l’air à l’aveuglette

Comme se lancerait une pièce en quête

D’une promesse ouvrant droit à conquête.

Terre nouvelle, quand chante l’horizon

 

 *§*

 

Couverture Poésie officielle

 

De seuils En écueils - TheBookEdition

Il y a tant de choses à dire, il y a tant à raconter, auront-nous seulement le temps de tout dire. Ne perdons pas cet instant précieux, allons à l'essentiel, vous aimez que l'on vous conte, j'aime que l'on me raconte, en vers ou en prose, ces histoires qui nous transportent vers d'autres horizons.

En voici qui vous feront je l’espère voyager là où vous n’avez jamais imaginé… aller.  Le pays de la poésie,  des « mots dits » poètes, vous savez, ceux qui sont à la fois aussi loin du réel qu’ils sont près de la réalité, et qui courent  juste à la lisière de la vérité, celle que vous souhaitez lire et  toucher du bout de  l’âme et de l’esprit.

Venez, je vous ouvre la voie.

http://www.thebookedition.com

Extrait du livre :

" Peuples "

 

Le soleil perça l’ombre silice

Se contentant de cet échange

Le poil noir du chien s’y glisse

Que serait ce jour, calme sans vent ?

Plongés dans une chaleur étrange

Les yeux du chien s’éclipsent  mollement

Que  faire pour que l’on nous oublie ?

Tirer un trait le long du mur mon ange

Nous bombarderont –ils aujourd’hui ?

Petit, nous sommes victimes des causes

La déchéance se danse dans la fange

Papa, sommes nous si peu de choses ?

Les peuples se dépeuplent  sans fin

Car qui tue l’autre sur nous se venge

Nous sommes rançon qui ne coûte rien.

Le jour se tait sans un mur qui lézarde

Le chien sommeille tapi dans la grange

La lune sans teint nous regarde blafarde.

 

*§*

 

(Gogyöka)

Le journal ne lui a rien appris

De ce qu’il ne sait déjà

L’actualité se fait attendre

Pour qui apprend à vivre

C’est une question de temps

 

*§*